La tendance actuelle du secteur de l’assurance décès

Récemment, une compagnie d’assurance suisse décide d’offrir une nouvelle forme de prévoyance de décès. L’organisme met en place une assurance obsèques spécifiquement dédiée aux joueurs allemands de Pokémon Go. En effet, l’étude démontre que depuis le lancement de cette application de jeu virtuel, la statistique des accidents dans le monde affiche un accroissement énorme. De plus en plus des passionnés de chasse aux Pokémon rencontrent chaque jour des situations tragiques. Certains perdent même la vie à la suite d’une chute ou d’une mauvaise mésaventure. Avec l’explosion mondiale des chiffres des victimes, la start-up suisse Knip introduit la toute première assurance obsèques réservée à ces mordants de jeu Pokemon Go.

Une indemnisation acceptable

De manière plus attractive, l’organisme assureur Knip propose un dédommagement de 30 000 € en cas d’invalidité des joueurs. Cela ne concerne évidemment que les contextes liés à la chasse aux Pokemon, c’est -à-dire, qui surviennent durant que l’assuré joue au jeu. Pour le cas d’obsèques en liaison avec ce divertissement, la compagnie d’assurance propose une indemnisation de 10 000 €. Cette somme permet de financer les dépenses funéraires et  d’organiser les préparations différentes. L’assureur assiste également la famille de la victime dans la réglementation des processus administratifs.

La mise en place d’un service de conseil pour les joueurs

Avec ce type de jeu, les accidents surviennent souvent durant la nuit et touchent essentiellement les joueurs au volant. Aussi, l’organisme assureur décide de donner quelques conseils aux joueurs pour que ces derniers arrivent à esquiver les différents pièges durant les parties ludiques. Cela vise à minimiser les risques des incidents et la venue d’une mort tragique. Comme astuce, les gamers sont recommandés de marcher prudemment pour ne pas se précipiter, de ne jouer que durant le jour  en évitant la nuit et d’éviter les escaliers.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *